Brève histoire du Club des Amateurs Photographes de Champagne sur Seine

Il était une fois...

En 1939, 6 employés de l’entreprise SW (Schneider Westinghouse), passionnés de photographie, se rencontrent fréquemment chez le professionnel local, M. Pons. La deuxième guerre mondiale étouffe les projets de création d’un club photo à Champagne.  Les six copains de 1939 se retrouvent cinq fois plus nombreux le 20 novembre 1948 lors de la réunion au cours de laquelle la création d’un club photo est décidée. M. Tassou est nommé président fondateur. Le Club des Amateurs Photographes de Champagne sur Seine et des environs (CAPC) est déclaré à la préfecture le 1er février 1949, affilié à la Fédération Nationale des Sociétés Photographiques de France le 4 mai avec le numéro 100. 

Les cours de développement et de tirage débutent dans un local annexe de l’ancienne mairie, sans eau ni chauffage. M. Tassou apporte à chaque séance son matériel personnel, agrandisseur, cuves, etc.

1952 : Le CAPC organise son premier salon d’art photographique à Champagne. La municipalité, consciente de sa vitalité, lui affecte un espace dans un sous-sol de l’école primaire. C’est l’euphorie, tout le monde se met au bricolage, maçonnerie, électricité, peinture.

1953 : L’inauguration de deux laboratoires parfaitement équipés apporte l’optimisme et la volonté de progresser. Cette fois la porte est ouverte vers l’avenir.
 
1962 : L’expérience, les progrès accomplis, permettent au CAPC de remporter sa première grande compétition, la « Coupe de l’Union Régionale du Sud de l’Ile de France ».

1965-66 : Réorganisation dans l’entreprise SW qui devient Jeumont-Schneider. Le CAPC est décimé, les 2/3 du bureau, dont le président et beaucoup d’auteurs confirmés sont affectés dans une autre usine. Après le découragement, le club reprend espoir avec la formation d’un nouveau bureau dont Jean Gougou devient le président.

L’année 1967 voit la création du bulletin mensuel d’information l’ « Objectif 77 », toujours édité actuellement.

Classé 3ème au concours  national en 1971, le CAPC se qualifie pour la première fois pour la Coupe de France noir et blanc. Le club va se maintenir trois années dans cette compétition. Le CAPC s’illustre lors des fêtes du 1er mai à Champagne. Des photos sont prises l’après-midi durant le défilé de chars et sont présentées en public le soir même.

En 1986, Michel Collin remplace Jean Claude Viratelle à la tête du club. Le CAPC se met à participer de façon intensive aux salons nationaux et internationaux où il remporte de nombreux succès. Il accède de nouveau à la Coupe de France noir et blanc qu’il n’a pas quitté depuis.

1989 voit le CAPC fêter ses 40 ans par une grande exposition rétrospective et la publication  d’une plaquette. Gino Lunardi remplace Michel Collin à la présidence. Le CAPC s’ouvre sur l’extérieur en organisant chaque année une ou plusieurs expositions dans les villes avoisinantes.

1991 : la municipalité qui apprécie l’activité culturelle de l’association, lui octroie un nouveau local parfaitement adapté à son usage. Les succès sont toujours nombreux en France et à l’étranger. En Coupe de France noir et blanc, le club se place dans les cinq premiers durant plusieurs années de suite, puis enfin, le 2 décembre 1992, le CAPC remporte la Coupe de France noir et blanc à Istres.

En 1999, le CAPC fête son cinquantenaire par cinq expositions rétrospectives.

Les années 2000 voient le club remporter trois fois la Coupe de France Noir et Blanc et deux fois la Coupe Couleur. C’est aussi le temps de l’avènement de grands changements dans la technique photographique. Le club s’adapte et s’équipe d’un laboratoire numérique, organise des formations pour ses adhérents toujours plus nombreux. Il peut ainsi envisager l’avenir avec optimisme.

En 2009 le CAPC fête ses 60 ans par trois expositions à Champagne sur Seine. Marcel Nauche succède à  Gino Lunardi à la présidence du club.

Aux membres actuels et futurs d'écrire la suite de l'histoire...